18JIJEL – Six (6) accords de partenariat ont été signés lundi à Jijel pour le placement de produits agricoles et de matériaux de construction dans le cadre de l’exportation hors-hydrocarbures, en marge d’une journée d’étude sur la promotion des exportations hors hydrocarbures.

Ces accords, signés en présence du ministre des Transports, Boudjemaa Talai, sont entre l’Entreprise portuaire de Djendjen (EPJ) et des opérateurs économiques en vue de l’exportation d’importantes quantités de dattes, pomme de terre, fraise, cuir, liège, fruits et légumes et matériaux de construction vers la Tunisie, Turquie, Libye, Italie, Belgique, France et la Russie, a-t-on indiqué.

L’exportation des matériaux de construction concerne essentiellement le clinker (un des constituants du ciment artificiel), a indiqué un représentant de la société Larfarge-Algérie, soulignant que l’ objectif est d’atteindre une exportation de un (1) million de tonnes par an de ce produit.

Au cours de cette journée sur la promotion de l’exportation hors hydrocarbures, le ministre des Transports a mis en exergue l’importance accordée par le gouvernement à ce volet, qui, selon lui, doit être "une préoccupation et un souci" de tous les opérateurs économiques.

M. Talai, rappelant qu’une cellule ad-hoc a été créée par le gouvernement, a évoqué les mesures d’assouplissement, de facilitation et d’accompagnement pour la réussite des opérations d’exportation à partir des ports et aéroports du pays.

Dans le même contexte, le ministre qui a évoqué la mise en place récemment de la 1ère zone de fret à El Oued, a estimé que "l’acte d’exporter devient banal" chez les opérateurs algériens, d’autant que les produits du pays "sont de bonne qualité".

De son côté, le directeur régional des Douanes, Lamine Halimi, a indiqué que les services de la Douane ont mis en place des brigades pour l’exportation des produits hors-hydrocarbures, ainsi que des couloirs verts en plus des facilités à même de favoriser l’acte d’exporter.

Le wali, Larbi Merzoug, a, pour sa part, souligné que le port de Djendjen appelé à devenir "un trait d’union entre l’Europe et l’Afrique", énumérant les grands projets liés à cette infrastructure (pénétrante autoroutière, complexe sidérurgique de Bellara, méga-centrale électrique, à) en cours de réalisation dans la région.

La wilaya de Jijel, avec ses atouts, doit devenir "une locomotive en matière d’exportations", a encore estimé ce responsable.

Après une visite de deux projets en cours de réalisation au port de Djendjen (terminal à conteneur et dédoublement de la voie ferrée avec jonction jusqu’au site industriel de Bellara sur 48,6 km), le ministre a animé, au siège de l’EPJ, un point de presse au cours duquel il a évoqué les réformes engagées dans le système bancaire pour promouvoir les exportations.

M. Talai, en réponse à une question relative aux grèves signalées dans le secteur des Transports, a indiqué que certaines revendications sont "légitimes" et que certains mouvements de débrayage dans le secteur étaient "anarchiques".

http://www.aps.dz/economie/41823-signature-de-6-accords-pour-l%E2%80%99exportation-de-produits-%C3%A0-partir-du-port-de-djendjen